PPMC à la rencontre des créatrices

Comme nous vous le disions dans nos précédents billets, le Grand Destockage de Papa Pique et Maman Coud est chaque année un grand moment dans la vie de l’entreprise. Il a lieu fin août à Crac’h dans le Morbihan, près de notre siège qui se situe à Saint-Philibert. Son but ? Faire le vide dans le stock d’accessoires et de tissus des collections précédentes. Vous étiez cette année encore plus de 5.000 à venir nous rendre visite pour dévaliser les étals de chapeaux, sacs, bandeaux, chouchous, barrettes et tissus au mètre.

PPMC_DESTOCK (10)

Pour PPMC, cet événement est aussi l’occasion de vous rencontrer. Que vous soyez simple cliente ou grande couturière. Et cette année, nous avons décidé de vous donner la parole. Voici donc quelques portraits d’amatrices de la marque PPMC. Après avoir rencontré Pauline, Aurélie et Laure puis Cathy, Camille, Sophie et Lydie, c’est au tour de Caroline, Clémence et Armelle de passer sur le grill.

Clemence_Caroline

Caroline et Clémence sont venues entre copines, de Vannes et Baden. Caroline, maman d’un petit garçon et enceinte d’un second enfant, ne compte plus le nombre de visites au Déstockage de PPMC. Ravie de trouver cette année quelques motifs pour les garçons comme les petites voitures, les montgolfières ou les tissus à dominantes bleues. Couturière passionnée, Caroline tient un blog de ses créations : Cerise et Compagnie . Elle vient ici en quête de matières premières pour réaliser chez elle des sacs et accessoires pour ses amis. « Ce que j’aime c’est l’originalité des tissus et notamment des tissus enduits, ainsi que leur qualité. C’est quelque chose qu’on ne trouve pas ailleurs », remarque-t-elle. Caroline confectionne ainsi des cadeaux de naissance et de Noël. « Et pour Noël, il faut s’y mettre maintenant ! », indique-t-elle en jetant un œil aux trois gros sacs de courses PPMC qu’elle ramène avec elle. Si Clémence ne fait pas de couture, elle sait passer commande auprès de son amie pour faire également des cadeaux. « Je choisis les tissus et c’est Caro ma couturière ! », sourit-elle. « Les tissus PPMC sont très marqués, très reconnaissables », indiquent les deux amies. Racontant qu’une fois, en se promenant avec leurs enfants habillés en tissus PPMC confectionnés par leur copine blogueuse Marianne du blog lesdixdoigtsdemarianne, une dame leur a demandé depuis quand Papa Pique et Maman Coud s’était mis à fabriquer des vêtements…

Philippine_Armelle

Armelle, qui vit à Lyon avec son mari et ses trois filles, organise ses vacances un peu en fonction du Grand Déstockage de Papa Pique et Maman Coud ! Ainsi, elle ne rate jamais l’événement depuis plus de sept ans ! Cette année, elle était au Crouesty, sur la presqu’île de Rhuys à une cinquantaine de kilomètres avant de partir à 7 h 30 pour se rendre à Crac’h. Elle est accompagnée de sa petite dernière, Philippine, 9 ans. « Les deux grandes ont 14 et 15 ans, elles n’ont plus envie de faire la queue pendant une heure ! », s’amuse-t-elle. Armelle a connu Papa Pique et Maman Coud quand elle est devenue maman il y a bientôt 16 ans, et depuis elle est toujours restée fidèle à la marque. « Avant que la boutique de Lyon n’ouvre, je faisais des ravages auprès des copines avec mes barrettes et mes chouchous pour petites filles ! Elles me demandaient toujours : Où tu as trouvé ça ? Et je répondais : En Bretagne ! » Armelle garde toujours un stock de barrettes, se réapprovisionne au Crouesty et les recoud souvent s’il le faut. « Je suis venue chercher du tissu, des sacs et des accessoires pour cheveux pour ma fille, moi et pour les anniversaires des filles de mes copines ! » Elle est venue ce jour-là avec un sac à dos qu’elle a réalisé elle-même avec du tissu du Déstockage d’il y a dix ans pour la naissance de Philippine ! Autant dire un collector ! « J’aime beaucoup faire des nappes et des sacs avec les tissus PPMC », poursuit-elle. « J’ai plein de pochettes zippées c’est idéal pour partir en randonnée ou faire du bateau et ne pas emporter tout ses papiers mais uniquement l’essentiel. Et je suis surtout séduite par ces nouveaux accessoires pour cheveux : les bandeaux tressés. C’est parfait pour moi ! »