PPMC_1993

Laissez-moi vous raconter… PPMC !

« Papa Pique et Maman Coud, c’est bien plus qu’une petite entreprise de confection d’accessoires en tissus. C’est l’histoire de ma vie. Depuis près de 30 ans… Laissez-moi vous la raconter… »

« Je m’appelle Nam Pham. Je suis née à Orléans en octobre 1964, d’un papa Vietnamien et d’une maman Française. Petite fille, je commence très tôt à fabriquer plein de petits objets en tissu, des vêtements et des accessoires, même mes premiers sacs. Je crée et couds pour moi, ma famille et mes copines. »

 

« Je baigne ainsi dans une culture de la création durant toute mon enfance. Je m’oriente vers des études d’architecture à Nantes, qui doivent répondre à mes aspirations de créativité et de technicité. A 20 ans, pour financer ces études, je vends sur les marchés de bords de mer en Vendée, mes propres créations. Des barrettes en tissu de toutes les couleurs. Je n’ai en tout et pour tout qu’une simple mallette, quelques mètres carrés à peine, un tout petit stand. Et chaque été, durant dix ans, l’histoire se répète cinq jours par semaine. L’après-midi, on colle les pièces de tissus et on fait de la couture. Le matin, on vend tout ! Barrettes, chouchous, serre-têtes, bandeaux, nœuds… Des accessoires pour cheveux fleuris, vichy ou écossais, et plaisent beaucoup à une clientèle parisienne, fidèle dès la première heure. J’en suis déjà convaincue : le concept de Papa Pique et Maman Coud est né ! »

« A la naissance de mon premier enfant, j’ai tout à coup la certitude que le métier auquel je me destine n’est pas fait pour moi. J’enchaînais jusque là les petits boulots d’architecture et poursuivais parallèlement mes travaux de couture. Je décide alors de me consacrer entièrement à cette activité qui m’apporte tellement de bonheur. Chaque matin sur les marchés, je retrouve avec enthousiasme mes clientes avec qui j’échange sur les nouveaux modèles et les tissus. Le succès est au rendez-vous ! »

Nam

« Nous nous installons finalement à Saint-Philibert, près de La Trinité-sur-Mer, dans une grande maison qui fait également office d’atelier. Nous ouvrons une première boutique saisonnière à Quiberon. Puis les années suivantes à Belle-Ile-en-Mer, Carnac et Le Crouesty. Chaque hiver, nous partons en voyage et nous ramenons de nombreux tissus. Nous fabriquons ensuite les accessoires pour cheveux pour que tout soit prêt pour le début de la saison. Les premiers emplois saisonniers sont alors créés. »

« De fil en aiguille, de nouvelles boutiques ouvrent leurs portes.  Aujourd’hui nous en avons 21 en France et une à Barcelone. Mais hors de question d’aller trop vite. Nous tenons absolument à maîtriser la qualité des produits, à entretenir des relations de confiance avec nos partenaires et surtout à nous garder du temps pour la création et la sélection des étoffes. C’est ce qui fait aujourd’hui la marque de fabrique de PPMC. Notre force, c’est d’avoir une idée de nouveau produit, de pouvoir le créer dans l’Atelier et de le mettre en boutique trois jours plus tard ! Le retour client est immédiat, grâce à vous ! C’est ce qui nous permet ensuite de valider le nouveau produit et de lancer sa fabrication en série. »

« Le développement de l’entreprise, j’ai l’ai choisi à mon image : réservé et prudent. Mais je suis aussi capable de faire confiance aux coups de cœur ! Mon intuition ne me fait jamais défaut. C’est grâce à cela que je suis aujourd’hui entourée d’une équipe formidable ! Des gens motivés, enthousiastes, bourrés d’énergie, et toujours prêts à relever de nouveaux défis. PPMC emploie 57 collaborateurs en France.

Ensemble, nous avançons dans un seul et même but : créer sans cesse des objets et des accessoires à l’image de nos valeurs et de notre univers tout en continuant notre mission première : vous faire plaisir. »

Nam Pham

Plumettes